search

Accueil > Espace professionnel > Ma bibliothèque > Les bactéries, une chance pour l’humanité ?

Les bactéries, une chance pour l’humanité ?

lundi 2 mai 2016, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Dans cet ouvrage, l’auteur explique le rôle des bactéries dans le corps humain. Il démontre qu’elles ne sont pas systématiquement la cause des maladies, mais qu’elles contribuent au contraire au bien-être, voire à la survie de l’espèce humaine. Les recherches sont, d’ailleurs, de plus en plus nombreuses, à indiquer qu’elles contribueraient à notre bien-être, à notre survie-même. Au fil des pages, le lecteur découvre comment les bactéries sont devenues nos "compagnes" et pourquoi il est possible d’affirmer que les bactéries font partie du patrimoine de l’humanité.

[*Au sommaire :*]

  • Un destin bactérien.
  • Microbe, vous avez dit microbe ?
  • Le monde des bactéries.
  • Des bactéries, des hommes, un microbiome.
  • Michel-Ange, le cerveau et le microbiome.
  • Allô le cerveau ? Ici l’intestin.
  • Quand le microbiome influe sur notre comportement.
  • Microbiome et sociétés humaines.
  • Glossaire
  • Bibliographie et webographie.

Une collection qui présente une structuration originale en quatre quartiers :
— Pourquoi j’ai eu envie de croquer la pomme : en prenant comme point de départ des idées, vraies ou fausses, sérieuses ou tout à fait farfelues qui circulent sur le sujet, l’auteur nous livre les raisons pour lesquelles il a eu envie de « croquer la pomme ».
— Au coeur de la pomme : les bases scientifiques pour comprendre le sujet.
— Les promesses de la recherche : le point sur ce qu’il reste à découvrir.
— Et nous dans tout ça ? L’auteur conclut en mettant l’accent sur le lien que le sujet entretient avec notre société.

[( Extraits :
- S’il est vrai qu’on peut vivre sans les bactéries, il est tout aussi vrai qu’on ne serait pas là si elles n’étaient pas là. Les bactéries sont donc à la fois tout et rien, l’alpha et l’oméga de la vie sur Terre. Longtemps après que l’espèce humaine aura disparu, les bactéries seront toujours là, indéfiniment novatrices et intelligentes.
- Il y a quelques décennies, penser aux bactéries équivalait à penser à la maladie. Aujourd’hui, les scientifiques les regardent d’un autre oeil, et s’intéressent aux bactéries pour elles-mêmes. La science bactériologique est en plein renouveau.
- On appelle l’ensemble des espèces microbiennes vivant dans notre corps et de leurs propres génomes le "microbiome", un terme pour le moins curieux qui estompe les frontières entre le corps humains et ses microbes.)]

Auteur : John Herrick est biologiste et enseignant. Ses recherches portent actuellement sur les mécanismes de l’évolution des génomes et des écosystèmes. Il s’intéresse tout particulièrement aux interactions entre les génomes humains ou animaux et les microbes. .

Editions : Le Pommier

Collection : Les plus grandes Petites Pommes du Savoir n°13

Date de parution : Avril 2016

Nombre de pages : 128

ISBN : 978-2-7465-1090-6

Pour consulter le site de l’éditeur, cliquez ici