Accueil  >  Espace pédagogique > Une étude du phénomène El niño

Rubrique Au Lycée

Une étude du phénomène El niño

Le 10 février 2004 - Martine Denis

Au niveau des côtes péruviennes, les alizés, vents dominants, soufflent et chassent l’eau, chaude en surface, vers le large. Ce phénomène est compensé par une remontée d’eau froide en surface, riche en ions minéraux, qui permet le développement du phytoplancton et indirectement l’augmentation de la population piscicole. Cette circulation verticale de l’eau, appelée "upwelling", entretient ainsi un réseau trophique important le long des côtes péruviennes.

Depuis quelques mois des conditions météorologiques anormales affectent certaines régions du globe. Les médias ont relaté l’événement appelé El Niño (le petit) en référence à l’enfant Jésus, ce phénomène se répétant tous les 5 ans environ au moment de Noël.

L’apparition de courants chauds au large du Pérou en est une des manifestations, bien connue des pêcheurs, le réseau trophique de l’Anchois étant alors gravement touché.

La navigation sur l’Internet nous permettra-t-elle d’en savoir davantage ?

Lire la suite de l’article

Voir en ligne : Une étude du phénomène El niño